Cine Club en frances


FACEBOOK

TWITTER

EMAIL

GOOGLE CALENDAR







LUGAR DE CELEBRACIÓN

Biblioteca Pública San Jorge

FECHA INICIO

16/01/2020

FECHA FIN

26/03/2020

HORARIO

19:45

MÁS INFORMACIÓN

El Club de Cine en Francés de la Biblioteca de San Jorge/Civivox continúa con su programa de debates en francés sobre distintas películas de referencia iniciado en marzo de 2016. Coordinado por el periodista, divulgador cinematográfico y profesor, Ramón Herrera, los terceros jueves de cada mes, a las 19:30 horas, se comentarán las películas Au revoir les enfants / Adiós muchachos, L´argent / El dinero y Journal d´un curé de campagne / Diario de un cura rural.

Inscripción gratuita en la Biblioteca Pública de San Jorge: c/ Doctor Gortari 2, planta baja 31012 – pamplona. Más información en 948-125108. biblisjo@navarra.es. Tfno: 948125108. www.bibliotecaspublicas.es/sanjorge

Las películas a debatir:

Jueves 16 enero, 19:45
Au revoir les enfants / Adiós muchachos (Louis Malle, 1987)
1944, Julien est pensionnaire dans un collège catholique. Il découvre Jean nouveau venu, fier et secret. Julien et Jean se prennent peu a peu en amitié. Cependant ce lien ne pourra jamais s’épanouir. La Gestapo débarque un jour au collège et arrête le Père Jean et les trois enfants juifs qu’il avait cachés parmi ses petits catholiques.

Jueves 20 febrero, 19:45
L´ argent / El dinero (Robert Bresson, 1983)
Suite au refus de son père de lui donner de l’argent, Norbert obtient un faux billet de 500 F. Accompagné de Martial, qui lui a fourni le faux billet, il va écouler l’argent chez un photographe. Ce dernier s’aperçoit trop tard de la supercherie et refile le billet à un livreur, Yvon. A partir de cet acte d’égoïsme si banal, un implacable engrenage se met en route qui va entraîner Yvon, le broyer.

Jueves 26 marzo, 19:45 * (Fecha susceptible de cambio)
Journal d´un curé de campagne / Diario de un cura rural. (Robert Bresson. 1951)
Un jeune prêtre que brûle la passion de son apostolat et que ronge, à son insu, la maladie, s’installe dans sa première cure, à Ambricourt, un petit village du Nord de la France. D’emblée, ses paroissiens ne lui manifestent qu’indifférence. Pensant trouver un meilleur accueil au château, il doit bientôt déchanter. Le comte a une liaison avec l’institutrice, et la comtesse vit recluse, révoltée contre Dieu depuis la mort en bas âge d’un de ses enfants.